Accueil > édito

  • L’année 2018 se construit avec quelques dates

    19 octobre

    Dans un monde de migrations climatiques, de pollutions agravées, de pauvreté accrue, de biodiversité en déclin... un avenir incertain se profile. Nous devrions nous adapter de force... ou pas. Ce sera une transition très douloureuse ; ça c’est le côté obscur !
    Le côté lumineux, c’est une transition choisie. L’agroécologie est un des outils pour y arriver. Qu’elle soit pratiquée par des particuliers ou des professionnels. Elle permet de renouer avec le sol, la nature, l’humain, dans un respect mutuel. (...)

Navigation