Accueil > jardin-forêt

  • Avril 2020 Des nouvelles du jardin-forêt

    3 avril

    La période bousculée que nous vivons toutes et tous, n’a pas permis de se retrouver le 29 mars pour travailler la suite de la conception du jardin forêt. Ni d’ailleurs le dimanche 22 mars pour un atelier greffe délocalisé chez Damien et Anne-Laure et animé par Jean-Loup Bonnemoy
    Il s’agissait de greffer des arbres sauvages (pommier, aubépine, prunellier, merisier).
    Dès que nous pourrons nous retrouver ateliers et rencontres autour du jardin forêt reprendront leur place tout naturellement dans nos (...)

  • Les circulations dans le jardin forêt

    4 mars

    Compte rendu de la séance de travail du 17 février par Béatrice
    Définir ensemble les circulations dans la parcelle et déterminer où planter les premiers AFI.
    Nous nous étions réunis à Cunes avec Gérard, Mariane, Thomas, Gilles et Noëlle avec pour but d’imaginer les circulations entre les arbres, et de déterminer où planter les fameux arbres AFI (architecturaux-fertilisants-ingénieurs) qui viennent structurer le sol en pionnier au service de la croissance des autres. Cette année les AFI plantés (...)

  • Chantier participatif 22/23 février 2020 Mise en place d’un jardin forêt associatif à Cunes

    2 mars

    Témoignage de Julien Bouanich, participant
    De retour après un premier wwoofing et quelques visites amicales, j’ai eu la joie de participer à une étape de la création du jardin-forêt sur l’éco-lieu de Cunes. C’était encore une fois une expérience fort enrichissante, dans ce lieu si particulier. Prendre soin d’une terre et de sa végétation pour les décennies à venir, puisque c’est la temporalité qu’impose un tel projet, envisager sa complexité, sa diversité, son évolution, déplace le point de vue et ouvre (...)

  • La création d’un jardin-forêt, forêt nourricière...

    14 décembre 2019

    La création d’un jardin -forêt, forêt nourricière va être notre principale activité au sein de l’association.
    Nous essaierons tout au long des mois à venir, de vous tenir au courant de son évolution. Plutôt de nos actions.
    Pour en cueillir ses fruits et autres aliments, il faudra attendre car pour un arbre c’est en années que nous regardons sa croissance.
    Après avoir observer le lieu, ses environs, son orientation, sa pente... nous sommes passé à l’action.
    Le terrain : c’est donc sur un (...)

Navigation